microscope mic uk

Comment marche un microscope ?

Il est admis et connu de tous, que le microscope fait grossir et fait ressortir les détails les plus infimes d’un objet de taille minime, et qu’il sert pour divers travaux principalement ceux en laboratoire. Cependant, savoir à quoi sert un microscope ne signifie pas en connaitre véritablement le fonctionnement.

En effet, le microscope a un fonctionnement simple. Seuls les détails de sa composition sont complexes et nécessitent des connaissances assez solides en optique. Pour bien comprendre comment fonctionne le microscope, il importe de connaitre d’abord les éléments du microscope qui font grossir les images.

La définition exacte du mot !

La part des lentilles !

Les lentilles sont essentielles dans le fonctionnement d’un microscope. Elles ont été le principe de base opératoire des premiers microscopes et sont encore utilisées aujourd’hui.

Les lentilles d’un microscope sont principalement au nombre de deux. La première, placée à l’entrée du microscope est appelée oculaire et la seconde, appelée objectif, fixe les lames sur lesquelles sont préparées l’objet d’étude. Ces deux lentilles jouent des rôles bien différents.

L’oculaire agit comme une loupe et se charge donc d’agrandir l’image selon la résolution adéquate. L’objectif donne également une image agrandie, mais en forme renversée. Les deux travaillent en étroite complémentarité. C’est cette unité qui procure la qualité de l’observation tel que voulu par le chercheur.

Il est cependant très important de remarquer qu’il existe de nos jours des modèles de microscopes totalement conçus sans lentilles. Il s’agit de microscopes intelligents, portatifs, qui facilitent le travail au chercheur.

En vérité, ce type de microscope est bien meilleur aux microscopes avec lentilles. Ils sont très efficaces d’un point de vue des résultats et de l’ergonomie. Les microscopes sans lentilles obéissent à un système d’holographie. Par ce système, le microscope balaie le champ de l’objet en étude en profondeur et de manière plus complète.

Ces microscopes sont capables de faire ressortir à la fois les cellules, les bactéries et même les virus. Ce que les microscopes à lentilles sont incapables de faire. Toutefois, le fonctionnement reste pratiquement les mêmes ; les microscopes ne changeant pas forcément dans le principe.

A suivre : Présentation des appareils photo polaroïd

Le fonctionnement proprement dit du microscope !

Comme nous le signifions plus haut, la part des lentilles dans le fonctionnement du microscope est étonnamment grande. En fait c’est elles qui font tout le travail. Tout s’opère donc avec les lentilles et la lumière du jour ou la lumière électrique qu’elles captent.

En premier lieu nous avons l’objectif. L’objectif est une lentille hautement convergente, cette lentille saisit une image claire et agrandie de l’objet en étude. C’est l’opération dite de la mise au point. Cette opération est effective grâce principalement à la manipulation de la vis macrométrique. La vis micrométrique aidant quant à elle pour jauger la quantité de lumière.

Cette image capturée est renvoyée à l’intérieur du tube. Une fois à cet endroit, il est plus facile à la deuxième lentille, l’oculaire, tout aussi convergente, de pouvoir mieux cerner l’objet. Elle pourra, de façon plus aisée, procéder ainsi à l’observation puis à l’étude approfondie de la préparation.

Présentation d’un modèle performant dans ce test !

Posts created 24

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut