stabilisateur camera

Comment utiliser un stabilisateur ?

N’avez-vous pas été confronté au moment où vous achetiez un nouveau gadget et au final vous ne saviez pas l’utiliser ? Vous savez que vous en avez besoin cependant vous n’avez pas encore assimilé les étapes à entreprendre pour en profiter. Le stabilisateur est un procédé qui donne la possibilité de rendre des images plus attractives en jugeant par la qualité. Certains sont motorisés alors ils sont plus chers mais il y a ceux qui possèdent un balancier qui feront l’objet de l’information sur les astuces préconisés pour utiliser ce mode de stabilisation.

Vidéo sur le Zhiyun Smooth Q

Comprendre le principe de base d’un stabilisateur

Ce principe n’est autre que l’équilibre. Sur un modèle classique ou professionnel, vous pouvez constater qu’il y a une partie mobile et souple c’est-à-dire par son intermédiaire vous pouvez maniez le dispositif à votre guise à l’aide du balancier ou contrepoids. Ce dernier permettra de créer une certaine inertie amenant à la stabilité sans faille de l’objet. En outre, Il est judicieux de savoir que le modèle classique est utilisé pour une caméra plus légère tandis que le professionnel sera dédié à une caméra plus lourde. Plus le balancier est important, plus le poids de la caméra doit être imposant.

A consulter aussi : Présentation des appareils photo polaroïd

Fixer la caméra au stabilisateur

Avant toute chose, la caméra doit être prédisposée en configuration de tournage : batterie à l’arrière, le caméscope en position c’est à dire ouvert et prêt à accueillir les images visionnées par son intermédiaire, le micro placé au dessus de l’appareil. Concernant le modèle classique, fixer cet appareil sur le stabilisateur en faisant des tests de positionnement parce qu’il peut être réglé suivant son poids alors que pour le modèle professionnel, les réglages sont minutieux. Ce qui veut dire, que plusieurs vis existent. Sans oublier qu’une platine sert de fixation entre le système de stabilisation et la caméra. Dans les deux modèles, le dispositif de stabilisation est munie d’une bulle afin de vérifier l’équilibre visuellement et de balancer le contrepoids permettant surement d’équilibrer.

Plus de détails ici pour voir le portail

Tourner un court métrage ou autres

Même si le procédé dispose d’un manuel, il ne permet pas à la caméra de bouger pour autant surtout quand vous avez besoin d’effectuer des vues panoramiques. D’où la nécessité de guider le dispositif à travers deux doigts ou de tirer à l’arrière du balancier dans le cas où vous vouliez filmer une scène dans les escaliers. Les gestes du caméraman ou du photographe sont aussi remis en cause. Il est conseillé de verrouiller votre coude du côté de votre corps ainsi que fléchir les cuisses et les genoux dans le but de parvenir à obtenir des mouvements fluides. Malgré que ce ne soit pas anodin, c’est un meilleur moyen de participer à la fluidité des résultats des images.

Comme tout objet, le stabilisateur a des inconvénients. La fatigue est l’un d’eux qui est le résultat du fléchissement des genoux et le temps dépensé à devoir régler l‘équilibre de l’appareil. Cela demande de la précision et de la patience spécialement à vos débuts.

Posts created 39

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut